Notice: Undefined index: jCounter in /var/www/inhtogo/plugins/system/jcounterplugin/jcounterplugin.php on line 35

Notice: Only variables should be assigned by reference in /var/www/inhtogo/plugins/system/jcounterplugin/jcounterplugin.php on line 20
L'INH élabore son Plan Stratégique 2020-2024

L’Institut National d’Hygiène (INH) a commémoré ses 50 ans d’existence depuis 2017 avec une contribution assez remarquable au système de santé en tant que laboratoire national de référence en santé publique. L’INH se met au service de santé essentiellement en matière de vaccination, d’analyse médicale et de surveillance des maladies à potentielle épidémique. Au fil des années, le plateau technique de l’INH a connu d’importantes améliorations pour répondre aux besoins diagnostiques notamment des urgences de santé publique.

Cependant les attendes ne manquent pas par rapport aux demandes des populations et aux défis en matière de surveillance des maladies émergentes et réémergentes comme la grippe pandémique en 2010 et les fièvres virales hémorragiques en 2014.

Conscient des défis présents et futurs, l’INH se dote d’un nouveau plan stratégique lui permettant de rechercher les moyens nécessaires pour contribuer davantage à l’amélioration du  système de santé togolais. Pour  ce faire, un atelier a réuni du 02 au 04 octobre 2019 à l’Ecole National des Auxiliaires Médicaux (ENAM) de Tsévié, les responsables et acteurs des services techniques du ministère de la santé. Cette rencontre a permis de à faire l’analyse situationnelle de l’INH ; dégager les forces, faiblesses, opportunités et menaces ; formuler les objectifs clairs ; identifier des activités innovantes à mener au cours des prochaines années et définir les axes stratégiques du nouveau plan pour les 5 prochaines années (2020-2024).

Retenons que le nouveau plan stratégique en élaboration  s’inscrit dans la logique du Plan National de Développement (PND) 2018-2022 et du Plan National de Développement Sanitaire (PNDS) 2017-2022, dans lesquels le gouvernement togolais compte faire du système de santé un facteur contributif au développement du capital humain nécessaire à la croissance.

 

Recherche